Tous les articles par ameliedu

LA GAZETTE DE L’AFEQ – AVRIL 2024

L’AFEQ-CNF INQUA a décidé de créer La Gazette de l’AFEQ. Son but ? Vous fédérez en créant un espace de convivialité et rendre visible vos travaux à la communauté. Elle sortira deux fois par an, en avril et en octobre. Tout ce qui concerne les 6 derniers mois de votre activité peut figurer dans la Gazette (retour de mission, début de programme de recherche, dernière publication, thèse et HDR soutenues, etc.), alors n’hésitez pas à transmettre vos propositions par mail au secrétariat. 

Vous pouvez avoir accès au premier numéro ici.

SOUTENANCE DE THÈSE – CHLOÉ GARCIA – 3 AVRIL 2024

Chloé Garcia soutiendra sa thèse le 3 avril 2024 à 14h à l’amphithéâtre Lamarck à Amiens. Le sujet est : Les tourbières de la vallée de la Somme : trajectoires entre contrôle climatique et influence anthropique depuis le Tardiglaciaire.

Vous pouvez avoir accès au résumé de thèse ici.

Vous pouvez assister à la soutenance en visio ici.

ID de réunion: 913 2802 3981
Code secret: 874030

OFFRE DE DOCTORAT – SLOVÉNIE – SÉDIMENTOLOGIE

Un.e doctorant.e est recherché.e pour travailler à Institute of Palaeontology at the Research Centre of the Slovenian Academy of Sciences & Arts (ZRC SAZU) de Ljubljana. Le ou la candidat.e commencera le 1er Octobre 2024.

Le doctorat est supervisé par la Dr Andrea Martín Pérez et porte sur la sédimentologie des carbonates continentaux.

Les détails de l’offre sont dans la fiche de poste et le poster de présentation.

La deadline est fixée au 15 avril 2024.

 

 

SOUTENANCE DE THÈSE – DIANA NATHALY CHOURIO-CAMACHO – 27 MARS 2024

Diana Nathaly CHOURIO-CAMACHO soutient sa thèse le mercredi 27 mars 2024 à 13h00 à Mines Paris-PSL, 38 rue Saint-Honoré 77300 Fontainebleau. Le sujet est : Dynamique d’incision du Quaternaire supérieur et géométrie des fonds des vallées dans le bassin versant de la Seine.

L’avis de soutenance est consultable ici.

Résumé :

Cette thèse est une contribution à la compréhension de l’évolution des vallées et leur fonds alluviaux sur l’exemple du bassin-versant de la Seine qui constitue un exemple typique de zone située à distance (>1000km) de l’influence de déformation tectonique. La géométrie du remplissage alluvial y est héritée de différents épisodes d’incision et d’aggradation au cours du Quaternaire Supérieur. Si les datations par méthodes ESR-OSL sur des sédiments du fond des vallées ou en bordure montrent des âges principalement liés à la dernière grande période glaciaire, un faisceau d’indices -directs ou indirects- tend à montrer une origine d’une partie des fonds de vallée actuels dès le stade isotopique 6. Les âges obtenus sur des terrasses alluviales permettent de compléter les taux d’incision de la littérature, notamment en Bassée et en aval de Rouen, où sont précisées les interactions entre incision et soulèvement du substrat. Une analyse SIG et une estimation par krigeage de l’interface substratum-alluvions montrent l’influence du débit, de la lithologie et du style fluviatile sur la géométrie des fonds alluviaux. Enfin, des possibles knickpoints observés pourraient souligner de l’érosion régressive liée aux deux dernières périodes glaciaires

Mots clés : Fond de vallée, krigeage SPDE, ESR-OSL, quaternaire, bassin versant de la Seine, géométrie du remplissage alluvial

Pour ceux qui ne pourraient se déplacer, vous êtes cordialement invités à suivre la présentation via le lien suivant :

Lien / Link : https://minesparis-psl-eu.zoom.us/j/91448987655?pwd=Zk81NHVNVnArVjdFMVFpRDczaWI3dz09

ID de la réunion / Meeting ID : 91448987655

Mot de passe / Password : 557083

JOURNÉES DES JEUNES GÉOMORPHOLOGUES – APPEL À COMMUNICATION

Les Journées des Jeunes Géomorphologues (JJG 2024) sont organisées du 19 au 21 juin 2024 à la Maison des SHS de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Elles s’adressent à tous les jeunes chercheurs intéressés par la géomorphologie, la géoarchéologie, les géosciences du paysage, et les risques associés. Les étudiants avancés, doctorants ou docteurs depuis moins de 2 ans, sont invités à proposer une communication (orale ou poster) sur l’ensemble des thèmes intéressant la géomorphologie.

Deux journées d’excursion sont organisées : Sources et carrières du Lutétien (19 juin – en option – place limitée) et Polémoformes, karst et mouvements de terrain (21 juin).

L’appel à communication est ouvert jusqu’au 2 avril. 

Inscriptions et soumission des résumés sur le site des JJG 2024.

La deuxième circulaire est disponible ici.

Pour tous renseignements : nicolas.bollot@univ- reims.fr

 

OFFRE DE DOCTORAT – POST-DOCTORAT EN GÉOMORPHOLOGIE – GÉOARCHÉOLOGIE LITTORALE

Dans le cadre du projet ERC-Cog “Ships Harbouring In Port” dirigé par Emmanuel Nantet (Université de Haïfa, Israël), des candidat·es ayant un intérêt pour l’évolution à long terme des zones côtières et l’étude des interactions sociétés/environnement sont recherché.es.

La personne recrutée, participera aux travaux de géomorphologie/géoarchéologie entrepris dans le cadre du programme ERC visant à reconstruire l’évolution géomorphologique de différents sites portuaires antiques de Méditerrané

Vous pouvez contacter :

Emmanuel Nantet : enantet@univ.haifa.ac.il

Matthieu Giaime : matthieu.giaime@univ-montp3.fr

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la fiche ici.

OFFRE POST-DOC – UNIVERSITÉ DE PERPIGNAN

L’objectif de ce contrat post-doctoral est d’établir la chronologie des défluviations responsables de la mise en place de la séquence fluviale Pléistocène du système Adour – Gave de Pau – Gave d’Ossau – Nive et donc de la configuration actuelle du réseau hydrographique sur la moitié occidentale du piémont nord des Pyrénées. Cela implique de reconstituer le continuum amont-aval des unités alluviales, des fronts morainiques jusqu’aux zones littorales, et d’obtenir des contraintes sur sa chronologie à partir d’un travail de datation multi-méthodes déjà employé plus à l’est pour reconstituer les cycles d’aggradation alluviale et d’incision fluviale des rivières en fonction des fluctuations climatiques régionales.

Le projet se concentrera sur 3 secteurs clés du bassin versant de l’Adour :

1- Défluviations au sein de la ceinture proglaciaire à proximité du front montagneux (secteur de Lourdes sur le Gave de Pau et secteur d’Arudy sur le Gave d’Ossau)

2-Défluviations du segment médian aux environs de Pau

3-Défluviations du segment aval entre l’Adour, les Gaves réunis, et la Nive.

Les travaux s’inscriront dans le cadre de l’ANR « TransPyr », qui porte sur les migrations humaines et les logiques d’implantation territoriales au cours du MIS 3 sur la façade nord des Pyrénées. Ils s’inscriront en particulier dans le cadre de la Tâche 1 qui est intitulée « vers une géoarchéologie multiscalaire, des paléopaysages aux séquences archéologiques » et consacrée à la reconstitution des changements environnementaux sur la façade nord des Pyrénées, pour une période couvrant au minimum le Pléistocène supérieur et dans le cadre d’un continuum montagne – piémont.

La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 15 mars pour une prise de poste le 1er avril.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’offre de post-doc ici

COLLOQUE “CLIMAT ET IMPACTS”, 6-8 NOVEMBRE 2024

La 8ème édition du colloque “Climat et Impacts” se déroulera les mercredi 6, jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2024 sur le site de l’Université de Paris-Saclay, dans les locaux de l’École Nationale Supérieure (ENS), en PRÉSENTIEL et en DISTANCIEL.

Un appel à sessions sera lancé en mars. Les inscriptions et l’envoi des résumés seront possibles à partir de cet été.

Pour plus d’informations, vous pouvez accéder à la circulaire ici.

SOUTENANCE DE THÈSE – LUCIE DE MILLEVILLE – 15 DÉCEMBRE 2023

Lucille de Milleville soutient sa thèse de doctorat intitulée « Trajectoire fonctionnelle (hydrogéomorphologie, biologie) des petites rivières périurbaines d’Île-de-France : l’exemple du Morbras, de la Mérantaise et de la Biberonne ». Elle se tiendra le vendredi 15 décembre 2023 à 14h00 à l’amphithéâtre du campus de Thiais (LGP) au 2 rue Henri Dunant 94 320 Thiais (ligne 7 « Villejuif Louis Aragon » – tram 7 « Bretagne»). Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’invitation ici.

EXCURSION AFEQ CNF-INQUA, 27-29 MAI 2024

L’AFEQ-CNF INQUA a le plaisir de vous annoncer la tenue d’une excursion du 27 au 29 mai prochain au départ de Chambéry. Le thème de l’excursion est « Le Quaternaire des Pays de Savoie – Une histoire de glaciers et d’Hommes ». Cette excursion est organisée par Christian Crouzet (Université Savoie Mont Blanc/ISTerre).

Résumé

Le Quaternaire des Pays de Savoie est caractérisé pas un impact majeur de l’action des glaciers et des évènements ” tardiglaciaires “. Les Pays de Savoie offrent un riche laboratoire de terrain permettant d’explorer (i) l’impact des “évènements géologiques” notamment gravitaires sur les activités humaines, (ii) la dynamique des systèmes lacustres et glacio-lacustres, (iii) l’évolution du relief et des paysages au cours du temps. L’itinéraire couvre un transect avant-pays – haute vallée, depuis les moraines frontales du LGM jusqu’à celles du Dryas récent, le long de la vallée de la Maurienne. Au fil des arrêts, nous visiterons les archives lacustres et glaciaires préservées. Compte tenu du relief, les évènements gravitaires seront également à l’honneur. Nous insisterons sur les travaux et données géochronologiques récemment réalisés sans oublier les “classiques”.

Programme : 

Jour 1 : L’avant pays : de l’extension maximale des glaciers würmiens au remplissage lacustre holocène

Jour 2 : Les séquences sédimentaires de la région chambérienne de l’interglaciaire à l’impact des événements gravitaires majeurs

Jour 3 : La Haute Maurienne : l’enregistrement sédimentaire et géomorphologique des fluctuations tardiglaciaire. L’homme dans son environnement

Vous trouverez plus d’informations et le formulaire d’inscription dans la première circulaire.

SOUTENANCE DE THÈSE – THÉOPHILE PIAU – VENDREDI 8 DÉCEMBRE 2023

Théophile Piau soutient sa thèse de doctorat intitulée Dynamiques socio-environnementales de la moyenne vallée de l’Eure (Bassin de Paris, France) : approche géoarchéologique et géopatrimoniale, préparée sous la direction de François Bétard (Professeur, Faculté des Lettres de Sorbonne Université).

Elle se tiendra le vendredi 8 décembre 2023 à 14h à l’Université Paris Cité, Bâtiment Olympe de Gouges, Salle 105 (1er étage), 8 Rue Albert Einstein (Place Paul Ricoeur), 75013 Paris (ligne 14 : métro Bibliothèque François Mitterrand).

Vous pouvez consulter le résumé ici.

TABLE RONDE – « Entre déterminisme et choix de société : éclairages pré- et protohistoriques » – 26 JANVIER 2024, PARIS, INHA

Présentation 

Nos sociétés modernes sont confrontées à de rapides changements climatiques, environnementaux ou technologiques dont les conséquences sociales et culturelles peuvent largement être questionnées. Pourtant, il est devenu fréquent que ces changements soient réduits à d’inéluctables conséquences d’une évolution prédéterminée, souvent enracinée, dans l’imaginaire collectif, dans une préhistoire plus ou moins lointaine. Ainsi, l’archéologie préhistorique est aujourd’hui souvent convoquée, à tort ou à raison, pour mettre en perspective deux composantes de l’histoire des sociétés : le progrès et la résilience. Face aux réutilisations plus ou moins rigoureuses, dans ces débats, des savoirs scientifiques dont ils sont spécialistes, les acteurs et actrices des sciences pré- et protohistoriques doivent faire entendre leur voix. Cela, qui plus est, parce que ces réusages empruntent souvent à des travaux anciens, ignorants des méthodes récentes et de l’état actuel des connaissances. Les problèmes relatifs aux rôles respectifs des déterminismes environnementaux, techniques, sociaux, ou culturels, d’une part, et, d’autre part, à des formes d’intentionnalité collective (des « choix de société ») sont ainsi constamment revisités. Ces derniers sont particulièrement mis en avant par certains travaux récents, en particulier dans l’ouvrage Au commencement était…, de David Graeber et David Wengrow (2021), qui interprètent les trajectoires de nombreuses sociétés anciennes comme la conséquence de choix collectifs.
En organisant cette réunion scientifique qu’elle souhaite nourrir de faits archéologiques autant que de généralisations anthropologiques, la Société Préhistorique Française veut contribuer à faire progresser ce débat entre spécialistes de différentes périodes et thématiques de la Préhistoire et de la Protohistoire. Elle entend promouvoir et valoriser les acquis de l’archéologie dans les grands débats de société. Les actes de cette réunion scientifique feront l’objet d’un volume thématique du Bulletin de la Société préhistorique française au quatrième trimestre 2024 (rendu des articles pour évaluation le 15 juin 2024).

Contacts

-Jean-Denis Vigne : jean-denis.vigne_at_mnhn.fr

-Sebastien Plutniak : sebastien.plutniak_at_cnrs.fr

-Ludovic Mevel : ludovic.mevel_at_cnrs.fr

Adresse

INHA, Salle Perrot, 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le pdf de présentation ou le site internet.

SOUTENANCE HDR – ERWAN MESSAGER – 21 NOVEMBRE 2023

Erwan Messager soutient son HDR le mardi 21 novembre à 13h30 dans l’amphithéâtre du Pôle montagne sur le Campus Technolac du Bourget du Lac. Le titre est « Reconstruire l’histoire des interactions entre sociétés et environnements sur le temps long : diversification des marqueurs paléoécologiques ».

Le jury est composé de :

-Madame Suzanne LEROY, Rapporteur

Professeure émérite, Université de Liverpool

-Monsieur Gentile Francesco FICETOLA, Rapporteur

Professeur, Université de Milan

-Madame Stéphanie THIEBAULT Rapporteur

Directrice de Recherche CNRS

-Madame Estelle HERRSCHER Examinateur

Directrice de Recherche CNRS

-Monsieur Vincent LEBRETON Examinateur

Professeur Muséum national d’Histoire naturelle

-Monsieur Jérôme POULENARD Examinateur

Professeur, Université de Savoie Mont Blanc

Didier GALOP (Directeur de Recherche CNRS), devait être parmi le jury en tant que rapporteur, mais sa brutale disparition nous prive de sa présence ce jour et pour toujours. Nous penserons à lui.

Il n’y aura pas de retransmission visio de l’HDR.

OFFRE DE THÈSE EN SÉDIMENTOLOGIE LACUSTRE, PALÉOCLIMATOLOGIE ET PALÉOENVIRONNEMENT

L’offre de thèse est intitulée : « Impact de l’ennoiement du lac Manicouagan par le barrage Daniel-Johnson sur les milieux humain et physique » et est proposée à Québec (UL et INRS-ETE).

Ce projet de doctorat a pour but de documenter et quantifier les impacts causés par les interventions humaines (hydroélectricité, mines, coupes forestières, villégiature, tourisme) sur les milieux humains et physiques que sont le lac-réservoir Manicouagan et le lac Dechêne à l’aide de l’analyse de carottes de sédiments récoltées dans le réservoir de la centrale de Manic-5 et de profils des propriétés physicochimiques de la colonne d’eau du réservoir.

Les tâches de l’étudiant.e seront :

  • Participer à une ou plusieurs missions de terrain au lac-réservoir Manicouagan

  • Participer aux interactions avec la communauté des Innus de Pessamit

  • Analyser des carottes de sédiments lacustres

  • Récolter et analyser les propriétés physicochimiques de la colonne d’eau du lac-réservoir Manicouagan

  • Retracer les trajectoires écologique, géochimique et limnologique du lac et les impacts de son ennoiement par la construction du barrage de Manic-5.

Ce projet se déroule dans le cadre du projet multidisciplinaire « Imager Manicouagan-Uapishka par la Prospection Aquatique et Culturelle du Territoire (IMPACT) », financé par l’Institut nordique du Québec et le programme Sentinelle Nord. Le projet réunit une équipe universitaire issue de cinq instituts de recherche et des partenaires du bureau Territoires et Ressources du Conseil des Innus de Pessamit, la Réserve mondiale de Biosphère Manicouagan-Uapishka, et la Station Uapishka.

La communauté des Innus de Pessamit, le bureau du Ndakina de la Nation Waban-Aki, Caroline Desbiens et Justine Gagnon de la chaire de recherche CRSH du Canada en patrimoine et tourisme autochtones collaborent également au projet.

Pour plus d’informations sur le processus de candidature, vous pouvez aller sur le lien suivant :

Enregistrements morphosédimentaires et paléolimnologiques de l’impact anthropique au lac-réservoir Manicouagan

OFFRE DE POST-DOC

Voici une offre de contrat postdoctoral de 18 mois  du LER BO à Concarneau. Le sujet est intitulé « Analyse morphologique et spectroscopique des kystes de dinoflagellés et acritarches modernes et fossiles ». 

Missions

Le projet consiste à étudier la composition spectroscopique de la paroi des kystes de dinoflagellés et des acritarches pour mieux comprendre la relation entre ces deux groupes. Pour cela, différents échantillons seront sélectionnés dans des contextes sédimentaires différents, impliquant des processus taphonomiques différents, et pour divers âges géologiques. Les espèces seront identifiées à partir de lames palynologiques par microscopie optique et microscopie électronique à balayage, impliquant également des analyses morphométriques, puis seront analysées par spectroscopie proche infrarouge (ATR-FTIR) sur des spécimens individuels isolés sous microscope inversé. L’objectif sera de discuter de la plasticité morphologique et chimique des dinokystes et des acritarches et de tenter d’apporter des arguments permettant de discuter le lien (proches parents ?) entre acritarches et kystes de dinoflagellés à l’échelle des temps géologiques.

Pour plus d’information sur le poste, vous pouvez cliquer ici.