Il y a 8000 ans dans le Caucase : les plus anciennes structures de gestion de l’eau face aux crues

Des analyses géomorphologiques ont mis en évidence les plus anciennes preuves d’infrastructures de gestion de l’eau, datées de 8000 ans, lors de la fouille du site Néolithique Géorgien de Gadachrili Gora (Caucase). Le détournement du cours d’eau par des canaux a engendré l’inondation du village Néolithique et l’abandon des infrastructures hydrauliques. Des analyses isotopiques sur des graines du site archéologique ont été entreprises pour détecter l’occurrence d’une utilisation de ces canaux pour l’irrigation.

Le site, les canaux et la stratigraphie des infrastructures de gestion de l’eau néolithiques de Gadachrili Gora (DAO et photos : Vincent Ollivier).

La gestion des rivières pour l’alimentation en eau est généralement connue pour avoir débuté il y a 5500 ans av JC au Proche Orient lors du développement des premières sociétés néolithiques. Dans le Caucase sud, nos travaux ont fourni des preuves de gestion de l’eau étonnamment précoces. La constitution d’une équipe pluridisciplinaire associant des spécialistes des restes végétaux (UMR 7209 du Muséum d’Histoire Naturelle, Paris), des datations par le radiocarbone et des isotopes stables (LSCE UMR 8212, Université Versailles St Quentin) a permis une reconstitution détaillée de l’évolution des paysages et des sociétés de cette région du Caucase sous toutes ses facettes.

Sources :

CNRS – INEE

Ollivier V., Fontugne M., Hamon C., Decaix A., Hatté C., Jalabadze M., 2018, Neolithic water management and flooding in the Lesser Caucasus (Georgia), Quaternary Science Reviews, vol. 197, pp. 267-287.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.