Soutenance de thèse de Valentina Villa

Valentina Villa soutiendra sa thèse intitulée  « Environnements et occupations paléolithiques d’Italie centrale: la longue séquence pléistocène moyen de Valle Giumentina ».
La soutenance se déroulera le vendredi 6 octobre 2017 à 14h au campus CNRS de Meudon dans la salle Isadora Duncan. Elle sera suivie d’un pot auquel vous êtes également conviés.

Vous trouverez en pièce jointe le résumé de la thèse : VV invitation thèse ainsi que les informations pour rejoindre le campus de Meudon et la salle où se tiendra la soutenance.

 

Résumé :

Cette thèse présente l’étude pluridisciplinaire (sédimentologie, géochimie, micromorphologie, étude des biomarqueurs, géochronologie et téphrostratigraphie) réalisée sur le remplissage sédimentaire du bassin de Valle Giumentina (Abruzzes, Italie). La longue séquence continentale conservé dans le bassin, épaisse de 45 m, a livré dans les années 1950 neuf niveaux d’occupation préhistoriques attribués à l’Acheuléen et au Clactonien. Depuis, le site constitue une référence pour la définition du Paléolithique inférieur d’Italie et d’Europe. Les données issues de cette étude ont permis de produire une reconstitution détaillée de l’évolution du bassin de Valle Giumentina, qui s’articule en quatre phases principales au cours du Pléistocène moyen et qui documente deux cycles climatiques glaciaire-interglaciaire complets entre 600 et 400 ka, corrélés avec les stades isotopiques (MIS) 15 à 12. La comparaison de Valle Giumentina avec les principales archives paléoclimatiques contemporaines révèle qu’il s’agit d’un enregistrement extrêmement détaillé, dont l’évolution se rapproche de ceux reconnus en Méditerranée orientale. Le nouveau cadre chronostratigraphique établi dans notre étude permet en outre de préciser la chronologie de chacun des niveaux archéologiques et de reconstruire les contextes environnementaux contemporains des occupation paléolithiques.

Mots clefs: Pléistocène moyen, sédimentologie, micomorphologie, téphra, paléoenvironnement, Paléolithique inférieur, Italie centrale

Abstract : An integrated multidisciplinary study (sedimentology, géochemistry, micromorphology, biomarker analysis, geochronology and tephrochronology) was undertaken on the sedimentary infill of the Valle Giumentina basin (Abruzzo, Italy). In the 1950s an outstanding archaeological sequence, composed of nine human occupation levels ascribed to Acheulean eand Clactonian, was discovered inside this continental succession, 45m deep. Since then, the site is a reference for the definition of the Italian and European Lower Palaeolithic. This study depicts an evolution of the Valle Giumentina basin in four phases during the Middle Pleistocene, on a time span comprised between 600 and 400 ka, corresponding to MIS15-MIS12. The comparison with the contemporaneous palaeoenvironmental archives highlights that Valle Giumentina is a high-precision record and that its evolution is close to the East-Mediterranean sites. The new chronostratigraphic framework built by our results allows to precise the chronology of each archaeological level and to reconstruct the environmental context of the Palaeolithic human occupations.

Keywords: Middle Pleistocene, sedimentology, micromorphology, tephra, palaeoenvironment, Lower Palaeolithic, Central italy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.