Contraindre les changements du niveau marin et la contribution des calottes de glace polaire pendant les périodes de temps chaudes

Le troisième workshop du Working Group PAGES PALSEA 2 (PALeo constraints on SEA level rise 2) s’est déroulé du 22 au 24 Juin 2015(Atmosphere and Ocean Research Institute, Université de Tokyo, Japon). Ce workshop a permis de rassembler et discuter des résultats récents basés à la fois, sur des données géologiques et des modèles numériques afin d’améliorer notre compréhension des changements du niveau marin, des calottes polaires et du climat pendant des périodes de temps chaudes caractérisées par une étendue de glace continentale proche ou réduite par rapport à l’Actuel (par exemple, pendant l’Holocène Moyen, le Dernier Interglaciaire ou encore le Pliocène Moyen). L’objectif était d’améliorer les contraintes sur l’amplitude et la vitesse des changements du niveau des mers pendant ces intervalles de temps.

Le Working Group PALSEA2 a publié cet été un article dans le journal Science qui discute l’état de nos connaissances sur la sensibilité des calottes de glace polaire aux changements climatiques. Les conclusions principales de cette étude critique basée sur des reconstitutions des variations passées du niveau marin sont que:

  • Au cours du dernier interglaciaire (il y a ~125 000 ans), la température était semblable à l’Actuel globalement mais légèrement plus élevée dans les régions polaires et le niveau marin était de l’ordre de 6 à 9 mètres plus haut, en lien avec la fonte de glace provenant à la fois du Groenland et de l’Antarctique.
  • Pendant le Stade Marin Isotopique 11 (il y a ~400 000 ans), la temperature globale était en moyenne de 1 à 2 ºC plus haute que pendant la période préindustrielle et le niveau marin était 6 à 13 mètres plus élevé qu’à l’Actuel.

Notre planète se réchauffe et la temperature atteinte est semblable à la temperature au cours de périodes de temps qui ont été associées à des augmentations importantes du niveau marin. Il est donc essentiel d’améliorer les reconstitutions de l’amplitude des changements du niveau des mers en lien avec la fonte des calottes polaires par le passé pour mieux contraindre les changements du niveau marin dans le future.

Reference

“Sea-level rise due to polar ice-sheet mass loss during past warm periods”,

Dutton et al., Science, DOI: 10.1126/science.aaa4019, 2015

Website:

PALSEA2 working group

http://people.oregonstate.edu/~carlsand/PALSEA2/Home.html

Past Global Changes (PAGES) project:

http://www.pages-igbp.org/

 

preidustrial temperature
Figure 1. Température moyenne globale, concentration atmosphérique en CO2, niveau marin global maximum et origine de la contribution (Groenland et Antarctique). Les diagrammes circulaires sur le Groenland et l’Antarctique représentent la fraction (et non la localisation) du retrait de glace. Figure issue de Dutton et al., Science 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.